Mercier, Alfred • L’Habitation Saint-Ybars


Mercier, Alfred • L’Habitation Saint-Ybars

20,00
Prix TTC, frais de livraison compris


Alfred Mercier est un des principaux auteurs francophones de Louisiane au XIXe siècle, et l’Habitation Saint-Ybars (1881) son roman le plus important. Ses liens avec la culture et la politique romantiques et progressistes en France contribuent à éclairer cette fresque courant sur deux décennies autour de la Civil War. Cette société de maîtres et d’esclaves est le personnage central du récit, symbolisée par sa demeure type. «Roman social», précise l’auteur en sous-titre : l’évolution des générations, les péripéties dramatiques frappées du sceau d’une fatalité empruntée au roman d’alors et marquant en l’occurrence la fin d’un monde spécifique, les drames passionnels dans un contexte de contraintes rigoristes et de préjugés racistes, cette trame établit pas à pas un tableau «documentaire» des relations psychologiques, culturelles, linguistiques – place importante faite à cette langue française métissée qu’est le créole –, économiques et hiérarchiques qui unissaient et divisaient maîtres et esclaves. Ce monde complexe était condamné, dit Mercier, et il s’achève dans une tragédie historique aux motivations et aux pratiques dommageables, enracinant de nouveau affairisme et ségrégation. Gérard Gâcon présente cette œuvre, et nous lui devons sa redécouverte et sa première édition en France.

Parcourir également ces catégories : catalogue livres, Histoire sociale, Littérature : Œuvres, Histoire