Rilke R. M. • Rimes, Rythmes


Rilke R. M. • Rimes, Rythmes

26,00
Prix TTC, frais de livraison compris


 Après les Sonnets à Orphée, parus en 2017, voici un recueil de poèmes choisis et traduits en rythmes et en rimes, en français et en anglais, par Claude Neuman. Dans sa présentation, celui-ci remarque que, à nouveau, l’être au monde, le Dasein, est le fil conducteur de ces errances énigmatiques, rêveuses, sensibles aussi, que le poète explore inlassablement. Cette confrontation au monde, à « la lourde terre en solitude sans fin », est une confrontation au mot, le geste primordial, et à son humble incertitude malgré et par-dessous sa déréliction dans une langue chosifiée :

J’en ai si peur, des mots des humains.

Ils parlent de tout si distinctement :

et ceci a nom…

Or c’est le temps qui emporte et raille la course circulaire de ces noms trop arrêtés :

Et ça tourne, et ça vire, et ça n’a pas de but,

et ça s’en va et vers sa fin ça file.

Il dénie, érode, inverse les apparences :

ce qui dehors lentement se lève et s’appelle

le jour nous est-il donc plus clair que la nuit ?

Il nous renvoie à notre manque, notre incapacité, notre illusion comme seule approche insuffisante, impossible :

Comment peut le lointain si proche paraître,

et pourtant, ne point s’approcher ?

Le poète, l’être aux mots, avoue son impuissance : « La terre, je crois, n’est autre que la nuit. » Il rend

« au silence enfin, lui qui perd tout »,

« le monde […]

qui en chacun de nous tombe en débris. » 

Parcourir également ces catégories : catalogue livres, Poésie