Michel Zévaco • De cape noire en épée rouge


Michel Zévaco • De cape noire en épée rouge

30,00
Prix TTC, frais de livraison compris


On connaît, bien sûr, le père de Pardaillan, le chevalier au grand cœur au service de la veuve, de l’orphelin et plus généralement des opprimés. On sait moins que, dans sa vie personnelle, son auteur faisait montre d’une fougue analogue. Polémiste et militant, Michel Zévaco trempait ordinairement sa plume dans l’encre rougeoyante de la révolte et des revendications sociales.

Cofondateur d’une Ligue socialiste révolutionnaire, il poursuivit le rêve de rassembler toute la gauche insurrectionnelle (rien de moins!), à l’amorce de la menace boulangiste, de l’affaire Dreyfus et des premières chaussettes à clous. Il ferrailla à coup d’articles rageurs, monta infatigablement des syndicats pour les grèves les plus dures, pourfendit le bourgeois d’estoc et le curé de taille, quand il ne provoqua pas simplement en duel… le ministre de l’Intérieur du moment – ce qui lui valut la paille humide des cachots! Cette sélection d’articles tirés de L’Égalité (ancien Cri du peuple de Vallès) et du Courrier français (un des premiers journaux satiriques du temps) illustre les principales indignations des milieux libertaires et de certains intellectuels engagés de l’époque. Des crimes coloniaux à la misère sexuelle, de l’ordre moral à l’ultramontanisme, des divertissements commercialisés au militarisme et à la guerre industrielle, la «capacité de colère» qui anime l’auteur en faveur de la nécessaire révolution des masses asservies le conduit à décrire des instances alors nouvelles de la domination moderne.

Le lyrisme de sa révolte investit son style d’une dimension caricaturale (au sens éminemment satirique du terme) devant laquelle bassesses et conformismes font pâles figures. Ces pamphlets (écrits de 1889 à 1893) s’accompagnaient au mieux des dessins iconoclastes de la presse contestataire de la fin du XIXe siècle, tant par leurs thèmes que par leur sensibilité. Le présent recueil en propose une anthologie qui atteste la vigueur et le caractère partagé des critiques et des refus – des contradictions aussi – que déploie la plume incisive de Zévaco.

À l’exemple des combats homériques du chevalier de Pardaillan, c’est à une lecture pleine de rage et de panache qu’est convié le lecteur pour redécouvrir un polémiste d’exception.

Parcourir également ces catégories : Littérature : Œuvres, Histoire, Titres récents, Histoire sociale